Auteur : Jacques ALLAIN

Interview de Nathalie VOLPI mosaïste

Voici le témoignage d’une mosaïste Nathalie VOLPI. Je la remercie d’avoir bien voulu répondre aux questions d’Elisabeth JUAREZ. Je suis persuadé que vous serez intéressés de connaître son parcourt. Ne manquez pas de me donner votre avis ! Voudriez-vous que je publie cette interview sur un fichier audio afin que vous puissiez l’écouter ? Elisabeth JUAREZ – TALI comment est-ce que tu as découvert la mosaïque et qu’est ce qui te passionnes dans cette activité ? Nathalie Vopli (TALI) – J’ai tout d’abord réalisé quelques travaux, avec de la vielle vaisselle mais que je cassais au marteau, un loisir je n’avais pas la technique. En 2002,  j’ai croisé sur ma route Véronique LHOMMET qui est une artiste mosaïste diplômée des beaux-arts, installée à Villeneuve les Maguelone dans l’Hérault. J’ai vu son affichette, elle donnait des cours avec la faïence  ancienne mon matériaux de prédilection voilà donc j’ai fait un premier stage de 10h où j’ai réalisé une première table qui a été réussie. Depuis cela ne m’as plus quitté, des  mosaïques un peu particulières réalisées à partir de vieille faïences chinées, cela a été la révélation pour moi ! Elisabeth – Ta pratique de la mosaïque reste-t-elle un simple loisir ou en retires tu un bénéfice financier ? Si oui depuis combien de temps ? Arrives-tu à en vivre ? Ou est-ce juste un complément de revenu ? Nathalie – Au début ce premier stage de 10h était...

Lisez la suite

Débuter en mosaïque

Bonne nouvelle ! Pratiquer la mosaïque, est une activité accessible à tous. Bien sûr nombreux sont ceux qui viennent de lire cette phrase et qui se disent : oui mais MOI……….. Je n’ai aucune patience, Je ne sais pas dessiner, Je n’ai pas d’aptitude manuelle, Je n’ai pas le temps, Je suis trop âgé(e)… Alors je vais vous répondre, car j’ai formé un bon nombre de personnes dans ce domaine, autant en loisir qu’en professionnel. Mosaïque et patience : Ce n’est pas une question de patience, parmi mes élèves il y a eus des patients et des impatients, malgré cela au moins 99% y sont arrivés, mais ils étaient tous motivés (sauf les derniers  1%). Certains désirent aller vite, d’autres recherche la perfection, peu importe. Je dirai à chacun son dosage, il suffit d’atteindre l’équilibre et avoir un niveau d’exigence adapté au temps que l’on est prêt à passer sur une pièce et au final vous serez satisfait du résultat et n’aurez pas l’impression d’avoir achevé un travail interminable. Chacun est différent et les résultats obtenus ne produiront jamais l’unanimité, mais ce n’est pas ce qui est important, vous devez rechercher votre satisfaction, ensuite la pratique vous fera inévitablement progresser. Mosaïque et dessin : La majorité de mes élèves ont des problèmes pour dessiner, bien sur ceux qui sont  bon en dessin ont un net avantage. Mais cet écueil de nos jours est...

Lisez la suite

Mosaïque définition informations de base

Je suis allé consulter notre ami Larousse (dictionnaire en ligne), et voici ce qu’il en est ressorti, en saisissant le mot MOSAÏQUE. Définition : C’est un nom féminin d’origine italienne mosaico issu lui-même du mot latin musaicum déformation un autre terme musivum opus (littéralement : travail ou ouvrage artistique présidé par les muses). Assemblage de petits morceaux cubiques, multicolores de matière diverse (marbre, pierre, pâte de verre), leur disposition forme un motif.   Ma définition personnelle : Pour simplifier, je dirai c’est la représentation d’un dessin ou d’un motif, à l’aide de petits morceaux appelés tesselles, de couleurs différentes et parfois même de plusieurs matières. Le résultat peut constituer un tableau, une frise, une fresque, une fontaine, une piscine ou un pavement. Il peut aussi recouvrir totalement ou partiellement, un objet, un meuble ou une sculpture. Tesselles,  matières : Les matières les plus courantes : les pierres naturelles (marbre, granits, calcaires…), les faïences, les pâtes de verre, les émaux, les smalts ou émaux vénitiens, les grés cérame, le carrelage, le verre, les terres cuites, la vaisselle brisée. Quel que soit la matière le mot tesselle désigne aujourd’hui les petits morceaux destinés à la réalisation de la mosaïque. Outils utilisés : Les principaux outils pour la coupe : en premier nous trouvons les pinces, il y en a deux sortes, la pince japonaise ou mosaïque la plus courante à ne...

Lisez la suite

CAP MOSAÏQUE pour vous servir

Cap Mosaïque ! Vous vous demandez peut-être pourquoi ce nom ? En premier lieu ce n’est pas une référence au diplôme CAP mosaïste, qui existe mais qui généralement ne répond pas aux attentes des personnes qui souhaitent devenir mosaïste. Mon propos ici c’est donner un Cap pour aller vers la Mosaïque, un terme maritime mais qui me semble parfaitement convenir (ne dit-on pas naviguer sur internet ?), en effet je m’adresse à tous ceux qui s’intéressent à la mosaïque, quel que soit leurs connaissances, amateurs ou professionnels, novices ou bien initiés. Bref chacun avec un horizon différent mais avec une passion commune, comme autant de bateaux, chacun partant de leur port d’attache pour se diriger vers la même direction. Quelques-uns partent juste, d’autres ont pris la mer il y a bien des années, et tous convergent vers cette même passion. Pourquoi choisir la forme d’un blog sur la mosaïque ? La réponse est simple la différence essentielle entre un blog et un site classique c’est que le blog est fait pour des publications régulières, avec pour caractéristique de permettre à ses visiteurs de communiquer avec l’auteur et l’ensemble des personnes qui consultent le site, au travers des commentaires. Ce n’est pas une simple publication, comme un magasine papier où celui qui lit reste anonyme, sans pouvoir communiquer avec les rédacteurs. Votre avis m’intéresse moi comme les autres lecteurs, vous...

Lisez la suite

Votre panier

Les produits dans votre panier

Votre panier est vide

Gratuit un Ebook !