coupe d'une tesselle
Voici comment créer une mosaïque en 5 étapes, l’objectif de ce tutoriel de mosaïque, est de vous expliquer comment faire une mosaïque.
Ce « tuto » est idéal pour les débutants en mosaïque.

En dehors des 5 étapes je vous rappelle quelques conseils de base, en introduction.

 Introduction au « tuto »:

  • Préparation :
D’abord vous devez préparer un espace de travail, où vous êtes à l’aise et bien éclairé.
  • Matériel de bureau :
Papier, crayons, gomme, éventuellement règle, équerre, compas.

Pour reproduire votre modèle, papier calque ou papier carbone.

Chiffon, balayette et du vinaigre blanc.
  • Matière première :
Bien entendu la matière première, tesselles (petits carreaux de mosaïque, je vous recommande les émaux de Briare).

Un support en bois (20×20 cm, épaisseur de 6 à 15 mm, en médium, en aggloméré ou en contre plaqué), colle mosaïque (à défaut colle à bois), et ciment joint.

Voici un lien vers ma boutique si vous ne savez où vous procurer l’outillage :
  • Outillage :

Vous devez avoir en votre possession avant de commencer le cours :


Une pince mosaïque pour couper vos tesselles, un récipient, une spatule souple et une éponge pour le joint.


Un feutre pour marquer les coupes sur les tesselles, un petit pinceau pour la colle.


Voici un lien vers ma boutique si vous ne savez où vous procurer l’outillage :

Pinces à molettes, boutique Sud Mosaïque 

Pinces japonaise, boutique Sud Mosaïque 

Tous les outils, supports, colles, et joints, boutique Sud Mosaïque

  • -1- Modèle

Pour votre premier travail, choisissez un support en bois dimension 20 par 20 cm, considérez cela comme un exercice, en plus c’est la taille d’un dessous de plat.

Le motif doit être simple, de préférence stylisé, sans détails fins ou minutieux, le fond sera uni sans fioritures. 

Pour les couleurs, six au maximum, en prenant soin de choisir des couleurs foncées pour le motif et des couleurs claires pour le fond, ou bien l’inverse.

Par exemple, ne pas créer une mosaïque qui représente : Une branche de mimosa en fleur sur un tissu bariolé !
tutoriel mosaique
tuto comment faire une mosaique
  • -2- Tracer

Maintenant que vous avez votre motif, choisi les couleurs, nous allons reporter le dessin sur le support.

Plusieurs solutions :

Soit vous tracez le dessin à main levée, (ou avec compas et règle si c’est géométrique).

Soit vous utilisez une feuille de papier carbone placée entre le dessin et le support et vous passez sur les traits au crayon.

Soit vous utilisez la même méthode mais avec du papier calque.
  • -3- Couper

créer une mosaique
à gauche bon à droite mauvais

En premier lieu, déterminez la dimension de base de vos tesselles.

Par exemple souvent avec les émaux de Briare, je les coupe en quatre ce qui fait des carrés d’environ 1,2 cm de côté.

Pour vous aider si vous n’avez pas un modèle avec chaque carreau dessiné, vous pouvez les dessiner vous même.

Cela vous aidera car il est plus facile de gommer que de recouper une pièce !

Maintenant vous allez commencer la coupe, le motif en premier et le fond de la mosaïque à la fin.


Si vous avez une pince japonaise vous mettez un tiers de la partie à couper dans la pince mosaïque, puis vous coupez d’un coup sec, la coupe devrait être droite en suivant la mâchoire de la pince. (voir photo)

Si vous utilisez des pinces à molettes, ou de carreleur, vous placez le point de contact de la pince au centre de la coupe, couper là  aussi d’un coup sec la coupe se propagera de chaque côté du point de contact en suivant la direction des molettes ou des mâchoires.

  • -4- Coller

Quand vous avez coupé 4 ou 5 pièces, vous devez les coller, en veillant à faire des espaces réguliers et fins entre les morceaux.

Pour plus de facilité, trouvez un mini pot de confiture pour mettre votre colle, (du genre servi au petit déjeuner dans les hôtels).
Utilisez un pinceau pour déposer la colle soit sur le support soit sur la tesselle.

Appuyez bien fort pour que chaque morceau plaque bien au support.

Attention aux éclats de tesselles qui peuvent se loger sous les pièces et qui peuvent les faire dépasser de la surface de la mosaïque.

Nettoyez donc fréquemment votre espace de travail avec la balayette pour éviter ce désagrément, cela vous évitera par la même occasion d’éviter les coupures.
  • -5- Jointer

Le lendemain ou au plus tôt, lorsque la colle est sèche, vous allez préparer le joint.

Comme vous allez faire une petite quantité, versez la poudre dans votre récipient, puis ajoutez de l’eau en mélangeant, jusqu’à obtenir une pâte (consistance d’une pâte à choux).

Laissez reposer 2 minutes puis remélangez rapidement.

Etalez soigneusement le joint sur votre mosaïque puis enlevez l’excédent.

Vous laissez sécher quelques minutes le temps que le joint commence à faire une trace blanchâtre sur les tesselles.

Ensuite vous passez une éponge humide, vous essuyez aussitôt avec un papier absorbant ou un chiffon, de manière à ce que la mosaïque soit nette.


Si des traces persistent, 24h après frottez votre mosaïque avec du vinaigre blanc, rincez et essuyez. 

Conclusion :

Voilà vous venez de créer votre première mosaïque, gardez précieusement ce travail.


Vous pouvez aussi consulter :


Les 7 erreurs à éviter !


Comment devenir créatif !

Il vous permettra d’en tirer des leçons pour la prochaine fois et vous permettra de voir vos progrès.

Alors, vous avez terminé ? mon article vous a été utile ?  Racontez moi !  
Vous hésitez encore ?  Dites moi ce qui vous freine ! dans les commentaires ci dessous.


20 réponses pour “Comment faire une mosaïque en 1 week-end (Tuto) :”

  • Bonjour !

    Tout d’abord un grand merci pour ce partage et l’investissement dans ce travail, vos liens sont essentiels pour une novice en la matière comme moi, je débute donc et voila la question qui m’obsède :
    Pas de soucis avec les émaux de Briare, mais en ce qui concerne les Emaux de pâte verre 2×2 je me demande si y a pas un problème si je les coupe en triangle par exemple comme j’aime, impossible à coller enfin ils bougent étant striés sous le dessous c’est jamais stable, le rendu est donc pas terrible, dites moi on ne doit pas les couper ou alors qu’en rectangles ou carrés? et la encore c pas correct …………doit on les laisser entier ? quel dommage j’avoue que je ne vois pas comment les utiliser !
    J’attends avec impatience vos précieux conseils.

    • Bonjour,
      un problème ?
      deux solutions :
      1- utiliser du ciment colle ou juste avant que la colle (blanche vinylique) soit totalement sèche redresser la tesselle qui devrai garder sa nouvelle position.
      2- Utiliser la méthode indirecte avec du papier kraft puis coller sur le support au ciment colle et l’on obtient une surface parfaitement plate.
      J’espère avoir répondu a votre attente.
      jacques

  • Tout d’abord,merci de m’avoir répondu si rapidement.

    Au sujet du financement pour ma formation,
    connaitriez-vous quelques organismes? je me bats justement pour y accéder, pole emploi, conseil régional, général…
    mais, pole emploi ne veut pas payer (et, du coup, cela bloque pour le reste.. conseil régional,organisme indépendant…)
    car, à la fin de ma formation, je n’aurais qu’une « attestation », c’est vraiment ce qui bloque.

    Ils veulent qu’il y est un diplome reconnu par l’état au bout.
    Et puis, d’après ce que l’on me dit, pour eux, carreleur-mosaîste et mosaîste, c’est le meme métier! il me parle du CAP que je pourrais avoir à l’afpa, c’est ridicule, je ne veux pas devenir carreleur et poser des plaques de mosaîque !!! Apparement,il n’y a pas de diplome de mosaîste en France mais une école en Italie, ou il faut suivre 5ans d’études, c’est trop long, trop loin et trop cher !!!donc pas pour moi!!!
    Mais je ne lacherai pas pour autant, je suis très motivée!!
    Je vais continuer à chercher les solutions…

    En ce qui vous concerne, que donnez-vous à la fin comme justificatif à vos stagiaires? Pourriez-vous m’envoyer vos tarifs pour une formation pro? Je vous remercie beaucoup.
    A très bientot.
    Merci Mr Jacques.
    Alexandra

    • Bonjour,
      je vous fait une réponse rapide, je n’ai pas le temps de vous répondre en détail ce matin, je vais vous envoyer un mail personnel cette semaine avec les infos dont je dispose, nous continuerons cette conversation en privé si cela ne vous dérange pas, mon objectif dans ce blog n’étant pas de faire particulièrement de la promotion pour mon activité professionnelle.
      Passez un bon we
      Jacques ALLAIN

  • Bonsoir Monsieur,

    Après avoir effectué un stage de 2 jours chez une artiste,
    (où j’ai réalisé ma 1ère oeuvre, 20/20cm, émaux de Briare/verre, wedi)
    cela m’a confirmé l’envie d’en faire mon métier.

    Je suis ravie d’être tombée sur votre site.
    Je désire apprendre la mosaïque certe,
    mais le financement, pour me permettre d’apprendre sur place, avec une personne professionnelle est très élevé…

    J’aimerai être capable, dans un avenir proche, de réaliser de belles pièces uniques pour salles de bain (entre autres).
    Quand je tombe sur des conseils comme les votre, en somme très précis, cela me redonne l’espoir de penser que je peux réussir « seule », simplement avec tout les supports que j’ai à portée de main, internet, livres…
    Quels conseils pourriez-vous me donner,qu’en pensez-vous? Merci ,
    ~~Alexandra~~

    • Bonjour Alexandra,
      en dehors de ce blog nous avons une entreprise dans laquelle nous faisons entre autre des formations professionnelles en mosaïque. Je suis souvent contacté par des personnes qui veulent en faire leur métier, et effectivement les formations sérieuses sont d’un coût élevé et beaucoup n’ont pas la possibilité de les financer.
      Bien sur vous allez pouvoir trouver des ressources gratuites sur internet, dans des livres aussi, il faut cependant faire attention, vous allez trouver des très bon conseils comme de très mauvais, il est bon de ne pas tout prendre à la lettre et de bien choisir les sources d’informations une ou deux sources maximum pour ce faire de bonnes bases mais des sources fiables ! plus ne fera que vous noyer dans des points de vu parfois différents qui vont vous désorienter.
      Il ne faut pas rêver cela ne remplacera pas une bonne formation avec une présence physique avec un formateur de qualité, Avez vous essayé de vous faire financer une formation ? renseignez vous c’est parfois possible en fonction de votre situation !
      La formation permet de gagner du temps et d’éviter les erreurs, devenir mosaïste en autodidacte est possible, cela dépends de chacun, certain n’y arrivent pas, d’autre arrivent avec plus ou moins de difficulté, de toutes façon cela prendra plus de temps.
      Pour faire de la mosaïque votre métiers, il y à trois domaines :
      1- la création de mosaïque
      2- la formation d’autres mosaïstes (loisir ou pro)
      3- la vente de matériels (je déconseille trop de concurrence et donc marge trop faible)

      L’idéal serai des formations à distance, je ne vous cache pas que ce projet nous tente à travers ce blog, afin de pouvoir partager notre passion avec un coût accessible à tous, il faudrait pour ce faire que cela corresponde à un besoins, car il nous faudrait prendre du temps sur notre activité professionnelle et comme chacun, nous avons besoins de revenus pour vivre.
      En résumé si cela vous passionne lancez vous, la réussite c’est 99% de motivation et il vaut mieux essayer et échouer que passer sa vie à regretter !
      Jacques

  • Merci pour ces conseils très clairs et judicieux ! je prévois de recouvrir une table en marbre de mosaïque, je reconnais que je m’attaque à quelque chose de relativement compliqué et long mais j’avais déjà fait une mosaïque murale il y a quelques années donc je ne suis pas totalement débutante (quoique ) et il me reste pas mal de pâtes de verres que je vais pouvoir utiliser. Mais il est vrai qu’il est très difficile de visualiser le résultat avant la réalisation !
    Pouvez-vous me dire si la colle peut prendre sur du marbre ou s’il vaut mieux utiliser du ciment colle. Merci d’avance.

    • Bonjour Aline,
      merci tout d’abords pour ces encouragements. Concernant votre table, avant toute chose la dégraisser avec un détergent puissant, puis la poncer avec un papier verre à grain gros, et ce dans tout les cas.
      Concernant la colle : je vous conseille deux options (il me semble plus prudent d’éviter la colle mosaïque blanche) :
      1- travailler sur filet et utiliser un ciment colle de très bonne qualité
      2- Utiliser un mastic polyuréthane (en cartouche comme le mastic silicone) par exemple marque sika choisir sikaflex pro 11 FC
      J’espère avoir répondu à votre attente
      jacques

      • Merci Jacques c ‘est vraiment sympa de m’avoir répondu aussi vite ! je vais suivre vos directives et voir si je trouve soit le ciment colle soit le sikaflex. Dommage que je sois un peu éloignée de Caissargues, sinon je serais venue volontiers à votre boutique (je suis dans le Vaucluse). Cet après midi j’ai commencé à couper des tesselles, mais j’ai du mal à obtenir des morceaux de dimensions égales, est-ce grave ou pas ? en plus selon les couleurs les tesselles se coupent plus ou moins bien, le vert clair par exemple se coupe mieux que le vert foncé, bizarre…

        • pour l’égalité entre les morceaux c’est chacun qui défini son propre niveau d’exigence, de toute façon c’est aussi l’inégalité qui donne le charme d’une mosaïque. Certaines tesselles se coupent moins bien, c’est un problème de cuisson.
          Caissargues n’est pas si loin du vaucluse :o)

  • Bonjour,
    Votre tuto est vraiment très clair.
    J’ai fait de temps à autre de la mosaïque et ce n’est pas si facile que l’on pourrait le croire.
    J’ai vu des objets entièrement réalisés en mosaïque, je trouve cela très beau, cela doit être long mais sûrement très agréable à réaliser.
    Le coût des carrés de mosaïques restent tout de même assez onéreux parfois.

    • Merci Barbara,
      il est vrai que le coût est élevé, mais comparativement au travail c’est peu et la plupart du temps les surfaces ne sont pas très grande, par exemple, pour un dessous de de plat de 20×20 cm dans mon magasin les client dépensent 3.60 € d’émaux de Briare, (ce n’est pas le moins cher) et ils leur reste des carreaux. Mais si c’est pour réaliser une grande surface la différence de prix la devient conséquente.
      Jacques

  • Salut Jacques,
    Merci pour ton article qui nous permet de mieux comprendre les bases de la mosaïque. Peux-tu nous donner des conseils sur les marques des colles et les outils que tu utilises et où trouver les émaux de Briare ?
    Merci
    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *