Vous venez de terminer une table, un plateau en mosaïque et vous vous demandez comment le préserver des tâches de café, vin et autres liquides.

Vous avez raison car si les carreaux généralement n’absorbent pas les liquides, et leur surfaces sont lisses, il n’en vas pas de même pour les joints.

Voici mes conseils pour éviter qu’un verre renversé, finisse en querelle familiale.

Préambule, choix des matériaux et des matières

Choix des matériaux

En premier lieu la matière utilisée à son importance. Si votre création est susceptible d’être tâchée, vous devez choisir une matière adaptée.

Vos tesselles doivent si possible  :

  • Avoir une surface lisse, pour ne par retenir les souillures, préférez les matières brillantes comme le verre, les émaux de verre ou les émaux de Briare.
  • Elles ne doivent être hydrofuges, pour ne pas absorber les liquides.

Choix des produits

Les ciments colle et ciments joint doivent de préférence être hydrofuges eux aussi, pour éviter qu’un liquide coloré pénètre dans la masse. Certains ciments joint ne sont pas lisses évitez les !

J’utilise personnellement les joints Ultracolor+ de marque MAPEI (en vente sur sud mosaïque)

Les différents produits destinés à protéger

(Dans la suite vous trouverez des exemples de produits, proposé à la vente sur Amazon, si vous choisissez d’acheter au travers de ces liens dans les 24h, Capmosaique recevra une commission basée sur le montant de vos achats Amazon, ce qui vous permettra de nous aider à financer le fonctionnement du blog, et vous ne payerez pas plus cher, merci d’avance ! ) 

  • Les vernis :

Vous pouvez en effet vernir votre travail, choisir un vernis vitrificateur, le plus transparent possible. Attention les vernis peuvent jaunir, voir se craqueler, s’écailler ceci peut être un problème et je ne connais de solution pour retirer un vieux vernis, sans abîmer la mosaïque !

  • La résine :

Certains utilisent une résine transparente épaisse pour enfermer la mosaïque et donc la protéger, en fait il s’agit des résines utilisées pour faire des inclusions, cela change l’aspect de votre mosaïque. (vous avez sans doute vu des presses papiers translucides, qui contiennent une fleur ou un insecte)

  • Les hydrofuges :

Vous pouvez trouver des liquides pour hydrofuger les carrelages et les pierres, en général il produisent un « effet mouillée » sur les pierres. Pour les matériaux très poreux il est préférable passer en premier un bouche pore. Il existe une multitude de marque, il est peut être préférable de faire des essais avant, pour voir si le résultat modifie l’aspect.

 

  • les cires :

Vous avez aussi la possibilité de cirer votre mosaïque, l’avantage c’est que la méthode est réversible la cire pourra être retirée avec un détergent. Veillez à choisir une cire incolore. Personnellement c’est la méthode que j’utilise et qui me donne satisfaction, et qui de plus ne modifie pas l’aspect de mes mosaïques.

Mon produit s’appelle « baume embellissant » Marbre et pierres naturelles de la marque  STARWAX. J’utilise aussi ce produit avant de jointer la mosaïque quand la matière n’est pas lisse ou pour un joint foncé qui risque de tâcher les tesselles.





  •  Le blanc d’œuf :

Certains protègent leur mosaïque en marbre en appliquant du blanc d’œuf, méthode que je n’ai pas personnellement testée.

  • Le lait :

Protection des pierres naturelles avant de faire les joints, il faut passer parait-il du lait de vache pour que le nettoyage joints  est plus facile.

 

Si vous avez des compléments sur cet article ou des retours d’expériences, n’hésitez pas les commentaires sont en dessous !

 

Jacques

 

(Dans article vous avez des exemples de produits, proposé à la vente sur Amazon, si vous choisissez d’acheter au travers de ces liens dans les 24h, Capmosaique recevra une commission basée sur le montant de vos achats Amazon, ce qui vous permettra de nous aider à financer le fonctionnement du blog, et vous ne payerez pas plus cher, merci d’avance ! )