Bonne nouvelle !
Pratiquer la mosaïque, est une activité accessible à tous.

Bien sûr nombreux sont ceux qui viennent de lire cette phrase et qui se disent : oui mais MOI………..

Je n’ai aucune patience, Je ne sais pas dessiner, Je n’ai pas d’aptitude manuelle, Je n’ai pas le temps, Je suis trop âgé(e)…

Alors je vais vous répondre, car j’ai formé un bon nombre de personnes dans ce domaine, autant en loisir qu’en professionnel.

Mosaïque et patience :

Ce n’est pas une question de patience, parmi mes élèves il y a eus des patients et des impatients, malgré cela au moins 99% y sont arrivés, mais ils étaient tous motivés (sauf les derniers  1%). Certains désirent aller vite, d’autres recherche la perfection, peu importe. Je dirai à chacun son dosage, il suffit d’atteindre l’équilibre et avoir un niveau d’exigence adapté au temps que l’on est prêt à passer sur une pièce et au final vous serez satisfait du résultat et n’aurez pas l’impression d’avoir achevé un travail interminable. Chacun est différent et les résultats obtenus ne produiront jamais l’unanimité, mais ce n’est pas ce qui est important, vous devez rechercher votre satisfaction, ensuite la pratique vous fera inévitablement progresser.

Mosaïque et dessin :

La majorité de mes élèves ont des problèmes pour dessiner, bien sur ceux qui sont  bon en dessin ont un net avantage. Mais cet écueil de nos jours est facilement contournable, avec ordinateur et photocopieuse vous pouvez partir de photos de dessins existant et glaner la plupart des motifs qui constitueront  votre mosaïque, vous n’aurez plus qu’à les assembler et juste les modifier pour obtenir un résultat personnel et unique.

Mosaïque et habileté :

Je ne sais pas planter un clou ! Combien de fois j’ai entendu cette affirmation, ou je ne suis pas manuel ! Je suis désolé mais les seules personnes qui ne sont pas manuelles sont celles qui non pas de main, bien sûr ont est plus ou moins habile, mais avec quelques conseils et un peu de pratique chacun peut arriver à réaliser des coupes honorable en mosaïque. Ce n’est pas que l’on n’arrive pas à planter un clou, c’est simplement que cette activité ne nous intéresse pas et que nous ne sommes pas motivé pour apprendre.

Mosaïque et temps libre :

En formation loisir la majorité de mes élèves ont un emploi du temps très chargé, mais ils persévèrent un temps pour cette activité car pour eux c’est un temps précieux, enrichissant, bref un temps qui leur procure de la satisfaction. Bien souvent plus l’on dispose de temps, moins nous sommes disponible, ceux qui ont peu de temps libre optimisent chaque minute et arrivent à avoir une multitude d’activités.

Mosaïque et l’âge :

En ce qui concerne l’âge c’est le même public que TINTIN de 7 à 77 ans, et parmi mes meilleurs élèves plusieurs avaient dépassé les 70 ans, et vous seriez surpris de voir les réalisations faite par les enfants. Eux ne se pose pas autant de questions que les adultes, ils commencent par essayer ensuite ils se posent la question si cela leur plait vraiment. Ils sont ouverts et moins embarrassés d’aprioris.

Mosaïque et VOUS ! :

Bon, il ne vous reste plus beaucoup d’excuses, mais je vous assure, essayez ! Et comme mes élèves vous vous plaindrez que le temps passe trop vite et vous serez surpris du succès que remporteront vos réalisations auprès de vos proches.
Si vous ne savez pas comment vous y prendre, vous pouvez trouver des cours sans doute pas loin de chez vous, sinon il y a quelques livres qui vous enseigneront  les principes de bases.
Le matériel comme la matière première peut se trouver dans les magasins de loisir créatif ou sur les sites spécialisé sur internet.

Mes conseils :

Mes conseils au début choisissez un modèle simple de petit format 20×20 cm, pour les dessins allez sur Google images et vous trouverez des idées de réalisations. Si vous commencez seul reproduisez une mosaïque simple, déjà faite pour votre premier travail, cela vous aidera beaucoup.

Qu’en pensez- vous ?  Je lirais avec plaisir votre avis ou les questions que cela vous suggère. (Laissez un commentaire en dessous ! merci)

Jacques ALLAIN

11 réponses pour “Débuter en mosaïque”

  • Bonjour Jacques,
    Je vie en Tunisie mais ici pas facile de trouver des livres et le matériel,les fiches me sont utiles, je suis débutante dans la mosaïque.
    Cordialement.
    Jackie

  • Bonjour Jacques,
    Je vis à l’étranger j’ai découvert la mosaïque depuis peu,je découvre doucement et les fiches sont pour moi un bon support en plus par le net tout arrive rapidement.
    Merci de nous communniquer vos idées et votre savoir faire.
    Bonne continuation!
    Jackie

  • Bonsoir Jacques,

    J’ai découvre ce site par hasard, mais y-t-il vraiment du hasard en cherchant un produit hydrofuge pour protéger les joints de la mosaïque de ma salle de bain, je suis arrivée à vous…
    Je suis novice mais ai déjà fait deux réalisations, l’une avec un chat et des fleurs et l’autre un perroquet (copies faites d’après un livre), j’ai rencontré pas mal de difficultés pour les joints car les émaux (récupérés à la magnifique déchetterie sauvage de Briard( véritable caverne d’Alibaba) n’étaient pas de la même épaisseur d’où ma problématique). Mais votre Introduction !!! me fait sourire et me donne envie de me réaliser. Merci pour votre légèreté et savoir faire.
    Je continue ma lecture et vous remercie pour ce Blog. Cordialement

  • bonjour jacques allain
    je trouve ton article tres interressant et il me donne envie de me lancer je vais me mettre a rechercher un motif a realiser
    en tous cas merci pour toutes ses explications qui me sont tres utile pour le debutant que je suis.

  • Bonjour Jacques
    Merci pour ton mail. J’ai pu admirer les photos.
    Ce serait un beau loisir pour mon fils et cela canaliserait son énergie.
    Dans ton article tu dis qu’il existe des livres ou les principes de base sont expliqués. As tu des références ? Existe-t-il un kit avec materiaux et explications pour une première mosaïque afin de débuter ?
    A bientôt
    Sophie

  • Bonjour Sophie
    je vais t’envoyer des photos par mail.
    C’est une bonne activité qui permet de canaliser l’énergie débordante de certains enfants, je me souviens d’un garçon environ du même âge que le tien, qui était absolument ingérable dans notre atelier avant et aprés le cours, mais pendant tu ne l’entendais plus il était concentré sur son travail, appliqué et obtenant de trés bons résultats.
    Nous avons régulièrement des infirmières qui viennent prendre des cours pour animer des ateliers d’ergothérapie en utilisant la mosaïque, c’est trés courrant surtout dans les unités qui soignent les personnes dépressives.
    Je suis trés content d’avoir suscité ton intéret, et je t’en remercie.
    jacques

  • Bonjour Jacques
    Je ne connais pas du tout la mosaïque mais ton site m’invite à en savoir d’avantage. Je cherche des activités de ce type pour les partager avec mon fils de 10 ans qui est très énergique et qui est trop accés sur les jeux vidéos, aurais tu des photos des mosaïques que vous réalisez ? A bientôt. Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *