Il y à quelques temps j’avais écrit un article sur « comment choisir sa formation ». Suite à vos demandes, je vais compléter cet article en parlant de la formation mosaïque dans son ensemble, tant professionnelle que pour le loisir.

Se former c’est toujours un bon choix, de toutes les manières on est toujours gagnant !

Cela n’empêche pas de bien choisir ce qui nous sera le plus profitable.

L’objectif : se poser les bonnes questions

Vouloir ce former est toujours une bonne opération quel en soit le motif. Mais lorsque vous êtes à la recherche du stage idéal vous devez avoir en tête quels sont vos objectifs. Cela vous permettra de faire le choix le plus judicieux possible.

Si vous voulez apprendre quelques notions de mosaïque pour réaliser juste un dessous de plat pour votre grand-mère qui vous l’a demandé, il me semble qu’un livre un peu détaillé , ou la consultation de ce blog vous suffira amplement.

Mais votre objectif peut être différent : Se lancer professionnellement, préparer sa retraite, animer un club, se perfectionner, avoir un hobby, refaire sa salle de bain en mosaïque, bref autant de personnes, autant d’objectifs.

Votre investissement (financier ou en temps) doit être proportionnel à ce que vous espérez en retirer, inutile de faire une formation de plusieurs semaines pour ne s’adonner à cette passion que quelques heures par an !

L’investissement :

Qu’il soit financier, ou en nombre d’heures il faut que vous déterminiez quels sont les efforts que vous allez consacrer pour vous former.

  • Qu’est ce que je recherche : Initiation, perfectionnement, devenir pro, un hobby
  • Quel est votre budget (Puis je être financé ?)
  • De combien de temps je dispose pour cela
  • Suis je prêt à me déplacer (hôtel ou distance)

Rechercher et comparer les offres

Maintenant que vous avez un objectif, il faut consulter le marché. Soit localement si vous cherchez un hobby pour trouver un club (mairie, liste des associations), soit rechercher un livre, un blog pour une simple initiation (internet, librairies), ou bien rechercher un atelier (Internet, pages jaunes, chambre des métiers).

Chaque offre doit être examinée en fonction de vos objectifs, et avant de vous décider, prenez votre temps. Posez des questions, visitez les ateliers, regardez les réalisations ou leurs photos, essayez d’en savoir plus sur celui qui vous propose une formation. Car un point important est que la valeur du contenu est directement liée à la personne qui le dispense. Vous devez avoir un bon contact avec celui qui va vous former pour que cela porte ses fruits.

Pour les formations professionnelles

Les formations professionnelles sont généralement plus longues et ne sont pas dispensées par des associations. Cela engendre donc des coûts plus importants.

Les ateliers peuvent se trouver loin de votre domicile, donc prévoir des frais de transport, voire d’hébergement.

Selon votre situation, vous pouvez envisager de vous faire financer : pôle emploi, conseils généraux, l’Europe, formation continue (CIF et DIF).

Vous pouvez si vous envisagez la création d’entreprise voir avec la chambre des métiers ou une boutique de gestion.

Il existe des aides spécifiques aux femmes et aussi pour les personnes atteintes d’un handicap.

Détermination et motivation

Obtenir un financement est difficile. Il dépend de vos droits mais aussi de l’acceptation de votre projet par l’organisme qui finance.

Vous devez par conséquent, être déterminé, motivé et persuasif. Il va falloir convaincre, et en premier la personne qui va se charger de transmettre votre dossier à la commission. S’il n’est pas de votre côté vous avez peu de chances que votre projet soit retenu.

Alors un conseil, n’hésitez pas à exagérer vos ambitions et à démontrer que c’est sûr, votre projet est viable et vous allez à la clef, gagner correctement votre vie (même si aujourd’hui vous en doutez).

Dans le domaine de la mosaïque, il n’y a que peu de chance que vous trouviez un emploi salarié. Un projet professionnel devra donc la plupart du temps, être aussi un projet de création d’entreprise.

En conclusion

Ne vous laissez pas arrêter par un refus, redemandez, insistez. Votre financement est refusé ce n’est pas grave, trouvez un club, achetez des livres, auto-formez vous, devenez un lecteur assidu de ce blog et posez des questions. Moi je vous aiderai de mon mieux.

Je sais par expérience que beaucoup de personnes n’ont pas les moyens, ou n’obtiennent pas les financements. C’est dommageable car c’est souvent, aussi les plus motivées et celles qui pourraient réussir.
Si c’est votre cas, j’ai peut être une solution qui pourrait s’accorder avec un budget réduit. J’envisage de proposer des formations en vidéo.

Seriez vous éventuellement intéressé ?

si oui, faites le moi savoir dans les commentaires ou par mail. Si vous êtes assez nombreux, je tenterais de mettre un projet en place.


Jacques

PS : Regardez notre nouvelle rubrique Utilitaire je vous propose un outil indispensable pour seulement le prix de 2 cafés ! accéder au calculateur mosaïque