cire starwax

Vous avez certainement déjà réalisé pour bon nombre d’entre vous vos premières mosaïques. Vous avez investi beaucoup de temps et vous souhaitez les conserver dans leur état d’origine le plus longtemps possible.

Je vous propose aujourd’hui de voir comment faire pour avoir des mosaïques qui résistent au temps.

Les supports

Pour tous les travaux destinés à l’intérieur, les supports en bois sont les plus pratiques, personnellement je préfère le médium (MDF) ou l’aggloméré par rapport au contreplaqué qui est souvent voilé dés l’achat.

Pour l’extérieur, les intempéries sont le principal ennemi, humidité, dilatation, il faut donc éviter tous ce qui est absorbant.

Sur les murs, travail au filet et pose au ciments colle, c’est l’idéal, les bois marine sont mieux que les bois ordinaires ils peuvent faire l’affaire pour les travaux extérieurs qui reste cependant abrité de la pluie, si ce n’est pas le cas mieux vaut éviter le bois.

wedi
panneaux wedi

Il existe aussi les supports en résine mais onéreux et difficile à mettre en oeuvre  par contre un bon compromis est possible avec les panneaux wedi. Les panneaux wedi se trouvent chez les marchants de matériaux, ils sont destinés à faire les habillages de baignoires et sont conçus pour être carrelés. Facile à couper avec une scie ou un cutter, et ils sont léger.

Il est aussi possible d’utiliser le béton, ou le métal avec une colle qui reste souple.

le choix des tesselles

En intérieur aucune limite tous les matériaux imaginables peuvent être utilisés, juste choisir des matière plus facile à entretenir pour les tables, plateaux et plan de travail.

En extérieur à proscrire  :

Tous les matériaux poreux, comme terre cuite, faïence, certaines pierre naturelles.

Les colles et ciments

En ce qui concerne les colles et les ciments, aux vus du temps passé à réaliser la mosaïque il est fortement conseillé de n’utiliser que des produits haut de gamme et de très bonne qualité. Le surcoût est minime et le dégâts causés par des produits de mauvaise qualité sont souvent irréversible.

Nous avons choisis de travailler avec la marque Mapei (ce n’est pas la seule à proposer de très bon produits), nous utilisons pour coller, du ciment colle keraflex S1, ou keralastic (métal et pvc), et aussi du bicomposant kerapoxy. Pour les joints nous avons choisi l’utracolor + qui nous permet de faire des joints jusqu’à 2cm de large sans fissurer avec une finition lisse ou bien le kérapoxy.

le nettoyage

Une fois votre mosaïque terminée, après l’avoir laissé sécher au moins 24h, il faut procéder à un bon nettoyage, au minima avec du vinaigre blanc, voire avec de l’acide chloridrique dilué. Toutes traces de ciments doivent être éliminées. Une fois cette opération terminée laisser sécher parfaitement avant de traiter.

la protection

cire starwax
cire starwax

Les protections définitives : J’y suis personnellement opposé car elles modifient l’aspect de la mosaïque et sont irréversibles, vous pouvez soit recouvrir d’une résine transparente soit passer un vernis.

Protection temporaire : C’est la méthode que je choisis personnellement, il s’agit de passer une cire transparente pour protéger des tâches et de l’humidité. Cette méthode est temporaire car si vous nettoyez votre mosaïque avec un détergent vous ferez disparaître la cire et vous devrez renouveler le traitement. La cire n’altère pas la mosaïque , elle peut être retirée par un lavage profond, elle ne modifie pas l’aspect de la mosaïque, et laisse un touché doux, et un léger satiné.

J’utilise personnellement la marque Starwax, « le baume embellissant marbre », passé en deux couches fines au pinceau puis lustrée à la peau de mouton.

 

Voilà en souhaitant que, vos œuvres vieillissent bien, ce qui fera peut être le bonheur des archéologues des siècles à venir !

Si vous avez des solutions n’hésitez pas à les partager en dessous dans les commentaires,

merci d’avance

Jacques

28 réponses pour “Comment avoir des mosaïques qui se conservent bien”

  • Bonjour, ma question est la suivantes: quel est le meilleur matériaux pour les tes selles pour un mur extérieur en montagne, donc gros contraste de température, merci

  • Bonjour,
    Une réalisation sur un mur extérieur posée sur un filet en technique directe me pose problème.
    Je me demande si je peux remplacer la colle blanche par du ciment colle pour placer mes émaux de briare directement sur le filet puis ciment colle sur mur.
    Faut’il faire un joint avant de poser le filet ou sur le mur ensuite.
    Ma réalisation est de 40×84 cm.
    Merci de me renseigner Jacques, c’est ma première réalisation en extérieur.
    Sylvie

    • Bonjour désolé du retard dans les réponses mon agenda des derniers mois était difficile!
      pour cette technique il faut utiliser la colle blanche et faire les joint une fois sur le mur
      sinon travailler en indirect et coller la plaque obtenue avec du ciment colle
      Jacques

  • Bonjour .
    J’ai fais une mosaïque dans mon jardin sur une plaque de béton de 10 m2 je voudrais la protéger des intempéries et en
    même temps la rendre très plate ,que puis-je mettre dessus .

    Merci de votre réponse.

  • Bonjour Jacques et merci pour tous ces fabuleux conseils. J’ai découvert la Mosaïque, il y as maintenant 3 ans, ayant un travail très stressant, lorsque je retrouve mon univers et mes mosaïques, je m’apaise instantanément. Lorsque j’ai commencée, une personne m’a indiquée d’utiliser un fixateur de joint, pour éviter les tâches et autres salissures, qu’en pensez-vous ??
    j’aimerais vous montrer certaine de mes créations afin d’avoir l’avis d’un Pro, comment puis-je faire ??

  • Bonjour,l’institutrice de mon fils a pour projet de réaliser avec les enfants des panneaux en mosaïque pour décorer les murs de la cour. Comme j’ai une petite expérience en mosaïque, je me suis proposée de l’aider. Elle avait l’intention d’utiliser du bois comme support mais même avec du bois traité pour l’extérieur, j’ai des doutes sur la longévité. Les panneau Wedi, que vous recommandez pour l’extérieur, resistent-ils aussi bien aux écarts de température qu’à l’eau de pluie ?
    merci d’avance pour votre réponse

    • Bonjour
      Florence,
      les panneaux wedi sont fait pour aménager les salles de bain
      donc ils n’ont aucun problème avec l’humidité, cette matière n’absorbe pas l’eau,
      et de fait cela ne la rends pas sensible aux variations de températures.
      bien sur vous devez utiliser des matière première qui sont capables elles aussi de résister aux conditions extérieures:
      ciment colle, ciment joint, et des carreaux qui n’absorbent pas l’humidité
      jacques

  • j’ai réaliser des pièces en terre cuite pour faire une mosaïque sur une table en Métal. J’hésite sur comment la collet et comment faire les joints car je souhaite la laisser le plus possible dehors
    Vos conseils me seraient bien utiles

    • Bonjour,
      le béton s’il est de qualité ne craint pas vraiment les intempéries vous pouvez éventuellement le traiter avec un hydrofuge pour béton. Voir chez un marchant de matériaux je ne connais pas de produit à vous conseiller.
      jacques et elisabeth

  • Bonsoir Jacques, j’envisage de faire un petit tableau en mosaïque de 20 cm sur 20cm. Quel support me conseillez vous d’utiliser sachant que je vais utiliser des smaltis d’une épaisseur de 1 cm ? Par avance merci

  • Bonjour Jacques,
    J’ai un souci avec ma mosaïque en pâte de verre sur un bac type Wedi : ils ne tiennent pas !! Installés il y a 1,5 an, les carreaux sautent déjà ! C’est une connaissance (sans connaissance a priori !) qui me les a posés. Là, une vingtaine de carreaux sont partis : autour de la bonde et par ‘paquet’ de 1 à 6 à des endroits différents mais toujours sur la partie ‘bac’ (pas sur les murs). Par ailleurs, j’ai l’impression que le joint se fissure (ou se rétracte) à certains endroits. Que faire pour rattraper le coup ? Sachant que je ne pourrai pas utiliser les instruments de carreleur vu les toutes petites surfaces à rattraper. Ou alors j’ôte ce que je peux sur la partie ‘bac’ pour avoir uen surface la plus grande possible à refaire ?
    J’ai entendu parlé de la colle Epoxy : faut-il l’utiliser dans ce cas ?
    Grand merci par avance pour vos conseils car je suis un peu désespérée du résultat (si peu de temps après les travaux)…

    • Bonjour Claudine,
      Mon conseil c’est de retirer tout ce qui ne tient pas très bien,
      ensuite essayer de gratter les joints avec une pointe, un tournevis par exemple :
      si les joints se creusent facilement, il sont de mauvaise qualité !
      ( dans se cas les creuser avec une pointe ou avec de l’acide chlorhydrique attention corrosif et toxique à l’inhalation)
      Ensuite recoller avec un bon ciment colle adapté et puis repointer l’ensemble (par exemple marque mapei : ciment kéraflex S1 et joints ultracolor+).
      Mieux avec un ciment joint époxy collez et jointez( chez mapei : kérapoxy).
      Pour que les joint nouveau tiennent il faut enlever au moins un millimètre plus c’est encore mieux.
      en espérant vous avoir aidé.
      Jacques

  • Bonjour,
    Tout d’abord bravo et merci pour ce blog très intéressant. Ensuite j’avais une suggestion d’article pour vous. Serait-il possible d’avoir un mémo sur l’utilisation des joints epoxy ? je n’ose pas les utiliser car on m’a dit que c’était très difficile à nettoyer. j’aimerai avoir votre avis sur la question et pourquoi pas un petit article sur les règles de base avec l’epoxy 🙂

  • Bonjour Jacques,

    Je viens de terminer mon premier plateau !
    Je l’ai réalisé en Pâtes de verre et j’aimerais le protéger.
    Est ce que le Beaume embellissant marche aussi pour les Pâtes de verre ? Je n’ai pas voulu me lancer de peur de faire une bêtise. Sur le bidon on ne parle que de pierres naturelles et marbres.
    Merci beaucoup de votre réponse.
    Si vous le voulez bien, une fois que je l’aurais « bichonné » je vous ferais parvenir une photo. Vos conseils et votre oeil avisé me feront progresser et seront peut être utiles aux autres…
    A bientôt de vous lire et grand merci encore.

  • Bonjour Jacques

    Merci pour vos conseils .
    Je suis un cours de mosaïque depuis 3 ans , mais j’ai encore beaucoup à apprendre .
    Vos conseils me sont très utiles .
    A bientôt .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *