Un point important faire bonne impression !

Il serait franchement dommage de donner une mauvaise impression quand vous présentez vos mosaïques, pour le coup votre travail en serait dévalorisé et ce serait bien dommage.

Je vais vous donner quelques conseils dans ce sens !

Le cadre ou le tour de la mosaique influence la perception de celui qui examine votre mosaïque que ce soit un client ou bien votre grand-mère.

Une mauvaise impression va pousser celui qui regarde à chercher d’autres détails, qui confirmeront le sentiment négatif qu’il vient de ressentir, le spectateur est alors dans un état d’esprit critique, son oeil et son cerveau sont à la recherche de défauts. Si, il avait eu au contraire d’emblée une impression positive, tous ces sens auraient travaillés pour la vérifier.

Donc deux attitudes, celui qui cherche des défauts finira par en trouver, alors que celui qui regarde avec admiration ne trouvera que des louanges à vous faire.

Quels sont les éléments qui déterminent la première impression ?

  • 1- Le goût de chacun et dans ce domaine on ne peut rien changer
  • 2- La précision du travail, la lisibilité du motif.
  • 3- Le cadre ou le contour de la mosaïque, qui doit être propre et net.
  • 4- Le dos de la mosaïque, hé oui vous remarquerez que très souvent, à peine les gens prennent votre mosaïque en main, ils la retournent pour regarder l’envers !
  • 5- Une signature apporte de la valeur.
  • 6- Le choix des couleurs, qui doit donner une harmonie.
  • 7- La présentation : Le stand, le mur ou la table ou est posé l’objet doit être choisi pour le mettre en valeur. ( si vous faites des marchés ou des foires, être avenant et souriant !)

Donc veillez à ne négliger aucun de ces points !

Dans cet article nous allons développer deux de ces points, le cadre (3) et le dos (4), les points précédant ne nécessitant pas plus d’explication.

Commençons à l’envers , par les dos.

La plupart des personnes ne manqueront pas de regarder l’envers de la mosaïque il ne le feront qu’une fois, mais ce ne sera jamais sans conséquences, cela influencera leur vision de votre travail définitivement.

Alors faites moi plaisir, utilisez un peu de peinture , un vernis voire une cire, ou pourquoi pas collez un tissus, ou même un papier kraft, ne laissez pas cette surface vierge, crayonnée, tâchée ou pire sale. Mieux si vous n’avez pas signé l’endroit faites le sur l’envers, ou bien datez votre travail, et l’oeil inquisiteur sera occupé par cette lecture oubliant ainsi le reste.

Si vous optez pour un tissus préférez un in-tissé comme la feutrine qui ne s’effilochera pas avec le temps.

Prenez garde pour les tableaux aux fixations qui doivent être solides et esthétiques, donc oubliez la « ficelle à rôtis » et les vieux fils de fer !

Le cadre :

angle cadre scie à onglet

***** A gauche coupe simple à 90° à droite coupe à 45° *****   *****  scie à onglet manuelle environ 20€ *****

Si le cadre est une pièce rapportée comme un baguette bois, posez le avant de faire les joints pour qu’il n’y ait aucun espace entre lui et le tableau.

 

  • Le classique cadre en bois. Vous choisissez un carrelet de bois dont la section est en rapport avec la mosaïque, et vous le coupez ensuite en utilisant une boite à onglet ou mieux une scie à onglet, de manière à ce que les baguette se rejoignent par des coupes à 45°. C’est beaucoup plus esthétique que des jonctions à angle droit voir la photo (au dessus). Vous pouvez éviter de clouer (clous visibles) en utilisant une colle et un serre joint spécial cadre (ou une sangle). Pour la finition vous avez le choix, peint, teinté, ciré ou vernis.Vous pouvez utiliser des profils en métal ou en plastique de la même manière.

serre joint pour cadre plomb adhésif

*****  serre joint pour cadre *****                                                 *****  plomb adhésif *****

  • Le chant thermocollant. Vous pouvez l’utiliser, vous trouverez cela en magasin de bricolage au rayon plan de travail, il a l’avantage d’accepter les courbes (pour les pièces rondes), vous pouvez le trouver en bois naturel, c’est relativement fragile mais cela donne un finition impeccable.(préférez le thermocollant posé au fer à repasser à l’adhésif)
  • La peinture est une bonne solution mais vous devez toutefois combler les trous et les creux avec de l’enduit de rebouchage(rayon peinture pour reboucher les murs), que vous poncerez ensuite. Ne pas utilisez de joint pour finir le bord la plupart du temps cela ne tient pas et le résultat et médiocre.
  • Une solution intéressante c’est le plomb adhésif, utilisé pour faire de l’imitation de vitrail, très malléable il accepte les formes compliquées et donne un effet très sympathique.

Nous aborderons les autres points dans un prochain article, j’espère que cela vous aura apporté quelque chose de plus.

Au plaisir de lire et de répondre à vos commentaires.

 

Jacques

 

 

8 réponses pour “Comment assurer un succès maximum à vos mosaïques article 1”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *